Boissy-Sous-Saint-Yon

Le mot du Maire

Boissy sous st Yon en quelques mots :

Le nom de Boissy est estimé remonter à la fin du XIe siècle, début du XIIe. Donation de Lucienne de Crécy aux religieux de Longpont, cette terre est tout d’abord nommé Buxiam, Bussiacum, Buxiacum. Toutes ces appellations caractérisent fort bien le village puisque rappelant le buis (friant d’humidité toujours présente de nos jours) et les bois environnants.

Dès le Moyen Âge, Boissy appartient à des seigneurs importants. Sa position stratégique en bordure de la route Paris – Orléans en fait une place disputée au cours des incessantes guerres des XIVe et XVe siècles : en 1359, les Anglais minent l’église où se sont retranchés les habitants et les rançonnent de 3 000 moutons. Le calme revient.

Guillaume de Lamoignon achète le domaine en 1660 , y établi un marché par semaine et une foire deux fois par an.

Tiens, aujourd’hui nous avons le marché, à quand la foire ?

La prospérité s’installe, la cité compte de nombreux commerces et hotels, c’est en 1801 que le nom de st Yon, commune voisine est ajoutée.

Tiens, est -ce un présage ?

Aujourd’hui Boissy sous st Yon est une commune semi rurale aux portes de l’agglomération parisienne, reconnue pour son cadre de vie, son remarquable patrimoine dont beaucoup d’éléments sont inscrits ou classés. Dans le but de conserver son caractère, la commune s’est rapprochée en 2015 de la communauté «Entre Juine et Renarde »pour y être officiellement intégrée le 1er janvier 2016.

Demain Boissy sous st Yon doit rester un bourg au service d’une vie à la campagne alliant développement démographique pensé et raisonné, un développement économique assurant stabilité financière et emploi local.